Michel Dauvergne

La culture pour passion

Toutes les Méennes et les Méens ont été touchés par le décès de Michel Dauvergne, Adjoint au maire en charge de la Culture jusqu’en 2020 après 37 ans de mandat. Il était un homme ouvert d’esprit, d’une grande gentillesse mais également déterminé à défendre ardemment tout ce qui le passionnait.
Il s’est engagé au service de la ville dans les pas de son grand-père Albert Dauvergne, maire du Mée de 1936 à 1944, et de son père Maurice Dauvergne, maire de 1965 à 1981. Michel Dauvergne est issu d’une famille engagée dans la vie de notre commune. C’est en 1976 qu’aux côtés de Françoise Lethève, Michel Dauvergne écrit « Le Mée à la recherche de son passé », et en 1994 qu’ils oeuvrent à la parution d’une nouvelle version pour laquelle ils élargissent leurs recherches. « Le Mée-sur-Seine et son histoire », ouvrage plus documenté et enrichi de centaines d’illustrations, est disponible à l’Hôtel de Ville et permettra à chacun de renforcer sa connaissance de notre commune. La culture était sa vraie passion. Cartographe de métier, il était un amateur de musique classique et de littérature. Adjoint au maire dès son élection en 1983 en charge de la culture, il est à l’origine du développement du Musée Chapu mais aussi de la réalisation de la salle de spectacle et de la médiathèque du MAS. Un dossier où il lui faudra persévérance et force de conviction. Il s’est aussi beaucoup investit au sein de la MJC espace Cordier dès le début de sa création. De 2011 à 2014, il fut également Adjoint au maire en charge de l’Éducation, tâche dont il s’acquittera avec diplomatie et compétence. Il fut avec Josette Antignac et Jean-Claude Eudeline, un de ces grands élus de notre commune sur lesquels les maires successifs ont pu s’appuyer. Michel Dauvergne nous a quittés le 2 novembre 2023 à la suite d’une longue maladie contre laquelle il a lutté avec courage et discrétion. Il manquera à sa famille mais aussi à ses anciens collègues, au personnel de la commune et aux citoyens de notre ville qui l’ont approché ou côtoyé. La commune a souhaité lui rendre un hommage posthume, pour le remercier de son engagement d’une vie au service de la collectivité bien évidemment mais également pour entretenir sa mémoire en baptisant de son nom la salle de spectacle du MAS où il a passé de nombreuses heures à construire des saisons culturelles à la hauteur de ses attentes, ou à organiser le Salon de Lives qui lui tenait tant à coeur. Aussi le Conseil Municipal a décidé de nommer la salle de spectacle du MAS : « Salle de spectacle Michel Dauvergne », lors de la séance du 21 décembre 2023.